Site icon Vitrier Angers

Double vitrage phonique et thermique

Double vitrage phonique et thermique haute performance. Vitrier Angers. 06 27 94 52 17

Isolation phonique : le double vitrage pour se protéger du bruit

Le bruit est une des causes majeures de stress et de manque de confort en France.  Au point de devenir un véritable problème et cause de troubles de la santé. Fort de cela, le renforcement phonique et la protection de l’habitat contre les bruits extérieurs sont un objectif majeur de la part des fabricants et des fournisseurs. Aussi bien matière de double vitrage phonique que d’élaboration des fenêtres.  Pensez lors de la rénovation de votre logement au facteur BRUIT

Les fenêtres placées dans les ouvertures des façades peuvent constituer un point faible de l’isolation phonique si certaines conditions ne sont pas réunies.

Les fenêtres de façade sont souvent les plus exposées. et représentent ainsi un point d’accès aux nuisances sonores. il est impératif qu’elles disposent d’un double vitrage phonique.

En matière de double vitrage, la différence entre un double vitrage phonique et un autre type repose sur:

 

Isolation phonique ou isolation thermique de la fenêtre, un choix nécessaire ?

 

Par exemple, un vitrage isolant de composition dit « 10 – 10 – 4 » (épaisseur en mm du verre extérieur, puis de l’intercalaire et du verre intérieur) associe à la fois une forte épaisseur de verre à l’extérieur (10 mm) et une importante différence par rapport à l’épaisseur du verre intérieur (4 mm). Cette solution a longtemps été utilisée pour procurer une bonne performance acoustique mais aujourd’hui  elle influence trop négativement la performance thermique du vitrage.

Ainsi, par rapport à un vitrage thermiquement performant classique (du type « 4 – 16 – 4 »)  ce vitrage phonique procure un affaiblissement acoustique de 3 dB supplémentaires (qui divise donc par 2 la perception du bruit transmis) mais malheureusement fait perdre plus de 20% de son isolation (l’intercalaire de 10 mm est moins performant que celui de  16 mm). Avec le renforcement successif des réglementations thermiques il n’est maintenant plus acceptable de dégrader la  performance thermique pour améliorer  l’acoustique.

Aujourd’hui, les vitrages à isolation phonique peuvent donc être fabriqués avec un intercalaire de 16 mm et des verres plus épais que 4 mm mais il en résulte alors un épaississement global du vitrage et une augmentation du poids des fenêtres.

 

Le verre feuilleté avec PVB Silence, la solution idéale pour un vitrage phonique et thermique !

 

Il existe cependant une solution pour limiter les épaisseurs et les poids. Il s’agit de remplacer les verres épais par des verres feuilletés qui intègrent dans leur épaisseur, un film en « PVB silence » (PolyVinyl de Butyral). Le film PVB Silence permet non seulement de renforcer le niveau d’isolation phonique tout en minimisant les épaisseurs de vitrage (et donc le poids de verre) mais également d’obtenir un verre feuilleté de sécurité contre les blessures et les tentatives d’intrusion. De par sa composition spécifique, le PVB silence procure généralement un affaiblissement phonique additionnel de 3 dB, qui correspond à une diminution  de 50% de la perception du bruit transmis.

Le vitrage feuilleté avec PVB silence est donc la solution à préférer aujourd’hui pour constituer votre fenêtre et vous protéger du bruit :

Quitter la version mobile